Ministère de la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public

LE MINISTRE ROGER FELIX ADOM REVE D'UNE ADMINISTRATION DIGITALE ET TOTALEMENT INFORMATISEE

a

Les travaux des deuxièmes assises du numérique en Côte d'ivoire qui se tiennent 7 ans après l'édition de 2015 ont été ouverts mercredi en fin d'après-midi au Radison blu, en présence des Ministres Roger Félix ADOM et Mamadou SANOGO respectivement en charge des départements de la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public puis de l'Économie Numérique et de la Poste. Prenant la parole le Ministre de la Modernisation a communiqué son rêve : "Je rêve d'une Administration ivoirienne dégitalisée et complètement informatisée." ll a pour ce faire rappelé les grands chantiers ouverts depuis son avènement à la tête de son ministère et dont les résultats tentent tous à créer les conditions favorables pour la satisfaction des besoins et attentes des usagers-clients. Face à la constatation que tous les actes de la vie de chaque jour sont portés et influencés par le numérique, il a préconisé l'innovation comme le maître mot de l'action des ivoiriens. Ceux-ci auront l'impérieux devoir de réussir à créer le Nouveau Normal, ce en introduisant la robotique, l'internet des objets, les objets connectés et l'intelligence artificielle dans leurs actes au quotidien. Une solution qui permettra de faire retrouver leur dignité aux 70% de citoyens ivoiriens analphabètes afin de bénéficier du même statut de citoyens modernes dévolus aux 30% alphabétisés. Le Ministre de la Modernisation de l'Administration a dit tout l'intérêt que le gouvernement ivoirien accorde au numérique dont il fait un des leviers de son développement . Voilà pourquoi, il a noté combien étaient importants les résultats issus des trois jours de réflexions et qui sont les fruits des différentes expériences et visions de tous ces experts nationaux et internationaux qui vont plancher sur le thème : Bilan et perspectives, 7 ans après la réforme du secteur des Telecoms/Tic et de la Poste.

LE MINISTRE ROGER FELIX ADOM, INVITE DES REDACTIONS DE FRAT MAT : « NOUS VOULONS BATIR DES INSTITUTIONS IVOIRIENNES FORTES ADOSSEE UNE ADMINISTRATION MODERNE »