Ministère de la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public

Ateliers de Validation de la Politique nation d’informatisation et du dispositif d’accueil des usagers du service public /Ministères, institutions, syndicats et société civile cautionnent la modernisation de l’Administration publique

a

Les lignes pour la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public bougent de façon notable en ce mois de septembre. Après le lancement le 18 août dernier à Yamoussoukro en partenariat avec la Poste de Côte d’Ivoire, de la Maison du citoyen, un guichet unique des services de l’Etat pour faciliter l’accès des citoyens aux services publics, le Ministre Roger Félix Adom et ses services ont remis le couvert. Ils ont organisé les 7 et 8 puis le 9 septembre deux ateliers pour la validation de deux importants projets, essentiels pour la modernisation du fonctionnement des services deconcentrés de l’Etat et la qualité de l’offre du service public proposé aux usagers-clients. Les ateliers de validation du projet de document de la Politique Nationale d’Informatisation de l’Administration Publique (PNI) et du Dispositif d’Accueil des Usagers du Service Public, avec les soutiens respectifs des ministres de l’Economie numérique et de la Poste puis de la Fonction Publique, représentés lors de ces travaux par leurs Directeur de Cabinet et Directeur Général de la Fonction Publique, ont rassemblé des spécialistes, des experts et des points focaux en charge de ces thématiques. Les travaux des deux ateliers qui ont permis en commissions aux participants d’enrichir et de peaufiner par des propositions pertinentes les contenus des documents de base, ont en plenière lors des séances de restitution, donné de bons résultats et ouvert de bonnes perspectives. Relativement à la Politique nationale d’Information de l’Administration Publique, projet piloté par Franck Soppi, Directeur de la Transformation Digitale et de l’Innovation (DTDAI), la vision qui porte le document cadre consiste à faire de la Côte d’Ivoire un pays modèle dont l’Administration est totalement digitalisée. Ledit document consensuel met pour ce faire en relief six domaines d’engagement et d’orientation politique : le cadre institutionnel, législatif, règlementaire et gouvernance des systèmes ; les processus, procédures et méthodes, les technologies, la sécurité et la cyber sécurité, les ressources humaines et la conduite du changement. L’Etat devra vu l’importance de la Politique nationale d’Informatisation, qui pourra être déclinée en plans, programmes et projets, devra en garantir sa mise en œuvre s’il obtenir l’impact recherché. Concernant le Dispositif d’accueil des Usagers du Service Public, les travaux en commissions ont débouché sur trois recommandations : faire un autodiagnostic et prévoir un plan d’amélioration ; instaurer le système de client mystère et identifier et nommer un référent, c’est-à-dire une personne ayant la responsabilité de commanditer les opérations. Lucien Kouakou, Directeur de cabinet adjoint, représenté Roger Félix ADOM, ministre en charge de la Modernisation de l’Administration, a rappelé que la politique sur l’amélioration de l’Accueil des Usagers-Clients des Services Publics vise à terme à rétablir la confiance entre Usagers et l’Administration. Il a insisté sur le fait que l’Accueil qui est le parcours de l’Usager dans l’administration ou institution publique, oblige tout le personnel qui interagit avec le client à une attitude de responsabilité et de véritable hospitalité. Une idée pour laquelle Soro Gninagafol, Directeur général de la Fonction Publique a renchéri avec Lucien Kouakou en ces termes : « Transposons nos traditions d’accueil de nos villages dans nos administrations et évitons de faire de ces administrations des bulles aux rôles imprécis. »

MMAISP /ATELIER DE FORMATION À L’INTENTION DES CADRES ET CHARGÉS D‘ÉTUDES LES SOUS- DIRECTEURS ET CHARGÉS D’ETUDE FORMÉS DÉSORMAIS AUX PRINCIPES DE GESTION DE PROJET ET AU COACHING