Ministère de la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public

MMAISP /ATELIER DE FORMATION À L’INTENTION DES CADRES ET CHARGÉS D‘ÉTUDES LES SOUS- DIRECTEURS ET CHARGÉS D’ETUDE FORMÉS DÉSORMAIS AUX PRINCIPES DE GESTION DE PROJET ET AU COACHING

a

M. Antoine Bessin Directeur des Ressources Humaines du ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public(MMAISP) dans l’exécution de son plan annuel de formation et de renforcement des capacités du personnel a réuni jeudi l’ensemble des sous –directeurs et chargés d’étude au cours d’un atelier de formation portant sur « Les principes de gestion, l’organisation, la coordination, le coaching, le suivi-évaluation des projets ». La salle de conférences sise au 12ième étage de la Tour C de la cité administrative au plateau a abrité ce cadre d’échanges participatif., facilité par M. Sal Seydou, consultant en projets du cabinet N’ZOLIE Ingénierie culture Sarl. Ce vendredi, les Directeurs remplaceront dans ledit cadre d’échanges, les Sous-Directeurs et les Chargés d’Etudes. Dans son discours inaugural, M. Antoine Bessin a, tout en souhaitant la bienvenue aux cadres et aux CE, les as exhortés et encouragés à être attentifs et studieux pendant cette session d’apprentissage relative à la conception des différents projets au coaching et à la gestion managériale des personnels d’exécution. M. Sal Seydou, spécialiste en gestion des projets lors de sa présentation power point a subdivisé son exposé en cinq grands chapitres : :la définition du projet, les différentes étapes d’un projet, les phases d’identification, la planification, le financement, l’exécution et enfin le suivi -’évaluation dudit projet. Il a défini le projet comme un moyen efficace de changement, un équilibre entre les contraintes du projet (exigences techniques) les coûts et le délai de réalisation. Cette trilogie du projet présenté comme étant un produit vise à résoudre la durée bien déterminée et le coût d’exécution. Il a évoqué la nécessité pour les managers, ou le chef de projet de développer de meilleurs liens de proximité avec ses collaborateurs pour mener à bien la réalisation du projet. Il a insisté sur la cohésion et l’esprit d’équipe. Relativement au coaching, le chef de projet doit être capable de dissiper les incompréhensions entre ses collaborateurs, en organisant des discussions franches entre les antagonistes pour parvenir à plus de stabilité au sein de son l’équipe. Pour terminer, il s’est félicité du niveau des ’interventions des participants avec qui il dit avoir eu des échanges forts enrichissants. Une photo de famille a meublé la fin de cet atelier.

Ateliers de Validation de la Politique nation d’informatisation et du dispositif d’accueil des usagers du service public /Ministères, institutions, syndicats et société civile cautionnent la modernisation de l’Administration publique