Ministère de la Modernisation de l'Administration et de l'Innovation du Service Public

Mise en œuvre des projets de Modernisation de l’Administration Publique :Le ministère de Roger ADOM et le BNETD initient un partenariat gagnant-gagnant

a

Suite aux échanges au cœur de l’audience que Roger Félix ADOM, ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’innovation du Service Public avait accordée le 4 juin au Directeur général du BNETD et à sa délégation, son directeur de cabinet adjoint Lucien Kouakou Valérie a présidé mardi dans la salle de conférence dudit ministère, une séance de travail technique avec les premiers responsables du Centre d’Information Géographique et Numérique (CIGN), dont Fabrice Kouakou son Directeur. Dans son intervention, le Directeur du CIGN a présenté les quatre grands pôles de compétences du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement(BNETD) et les alternatives d’un partenariat gagnant-gagnant avec le ministère en charge de la Modernisation de l’Administration Ivoirienne. Sa structure, qui est l’un des départements du Pôle Agriculture, Information Géographique et du Numérique a fait une immersion au cœur de la cartographie des projets de Modernisation de l’Administration dudit ministère et a identifié les différentes opportunités de partenariat. Le BNETD est disposé à accompagner la Direction de la Modernisation et de l’Organisation Administrative (DMOA) dans le projet de l’élaboration de la carte nationale des Services Publics. Il se tient prêt à rechercher des partenaires pour le financement de la Maison du citoyen ; un guichet unique de toutes les procédures simplifiées et dématérialisées pour des services de qualité au bénéfice du citoyen. Les 36 procédures dématérialisées dans le cadre du projet e-démarches administratives et jusque-là bloquées pour manque de financement, pourront avec le soutien du BNETD être opérationnelles avec une mise en ligne effective. Pour être complet sur cette question, Fabrice Kouakou a même proposé d’aider le ministère à avoir l’initiative du Data center du gouvernement ou en collaboration avec le ministère de la Poste et de l’Economie numérique. Afin d’intégrer toutes les applications et surtout contrôler les données et informations du pays, ce qui est un acte de souveraineté et de sécurité. Le directeur de cabinet adjoint, Lucien Kouakou Valérie, qui a découvert le panier des richesses techniques dont regorge le BNETD, a demandé que cette structure mette à la disposition du ministère au plus tard vendredi, une plaquette de présentation des domaines de compétences, des domaines attractifs et des livrables pour septembre. Car, il faut au ministre Roger Adom, des résultats au plus vite. Il a alors exposé à ses hôtes deux autres projets notamment l’élaboration du cadre stratégique de la Modernisation de l’Administration ivoirienne et celle de la politique nationale d’informatisation. La délégation du BNETD pour répondre avec diligence aux préoccupations du Directeur de Cabinet adjoint a souhaité avoir comme documents : la cartographie des projets de Modernisation de l’administrions, le projet de la Maison du citoyen, les 36 procédures à rendre fonctionnelles et le projet de l’élaboration de la carte nationale des services publics.

MODERNISATION ET TRANSPARENCE DANS LA GESTION DE L’ADMINISTRATION PUBLIQUE : ROGER ADOM ET N’GOLO COULIBALY DECIDENT DE RENFORCER LEUR CADRE DE COLLABORATION
Le Ministère de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public vous souhaite une Bonne Fête des Pères